vendredi 8 juin 2018

Natacha Bouchart dépose un préavis grève

“C’est la goutte d’eau qui fait déborder le Canal de Guines” a lancé Madame la Maire en plein conseil municipal, “si c’est comme ça, j’exerce mon droit de retrait et je me mets en grève”.

Personne parmi les témoins n’a pu directement nous renseigner quant à la raison de son mécontentement. 

Selon les rumeurs, Natacha Bouchart s’est récemment vue refuser de faire repeindre le beffroi de l'hôtel de ville. Non pas que son autorité ait été remise en question, mais la couleur choisie par la première citoyenne de la ville n’a pas fait l’unanimité. Elle aurait en effet souhaité le repeindre en rose avec une reproduction géante du personnage Hello Kitty chevauchant une licorne.

Depuis ce vendredi, Madame la Maire brûle des pneus sur le parvis de la Mairie et propose des sandwichs merguez aux passants. D’après nos sources, son action pourrait encore durer 48 heures.




jeudi 24 mai 2018

Déjections canines, taser les propriétaires des chiens

Le montant élevé des amendes n’aura eu que très peu d’effet sur l’état des trottoirs toujours jonchés de crottes de chiens.

Une solution radicale


La mairie a en effet récemment équipé les agents de la police municipale de tasers (prononcer 'tazeur') avec pour consigne de viser les propriétaires de chiens qui oublieraient de ramasser les excréments de leur animal de compagnie.

Natacha Bouchart se justifie


“Les calaisiens en ont assez de slalomer, sinon glisser, sur les trottoirs de notre belle ville. Si cette solution n’apporte pas plus d’efficacité, nous essayerons les flashballs conclue Madame la Maire.




A lire aussi

De belles glissades en perspective ce weekend

vendredi 18 mai 2018

La tyrolienne de la discorde

Le dernier conseil municipal a été fort mouvementé. Madame Bouchart ne s'est pas heurtée à ses opposants habituels, mais à sa propre équipe municipale.

L'origine de la discorde


Madame la Maire interdit aux élus la tyrolienne géante. Alors qu'ils pensaient pouvoir passer un bon moment, leur déception fut très grande. Les opposants, n'étant pas concernés s'en réjouissent. Madame Vernalde propose d'étendre l'interdiction aux migrants. ("Les Calaisiens d'abord" , aurait-elle lancé)  Messieurs Hénin et Capet ont déjà réservé leurs places.

Certains élus ont décidé de quitter la ville tant que la tyrolienne sera présente et de passer la journée à Bagatelle.

Philippe Blet et François Dubout (Nénesse) ont proposé d'étendre l'interdiction à toutes les festivités calaisiennes.

Mais pourquoi Madame Bouchart a-t-elle interdit la tyrolienne ? la commission sécurité l'a-t-elle alertée ou tout simplement a-t-elle le vertige?

Affaire à suivre.  dans nos prochaines éditions.



vendredi 13 avril 2018

De belles glissades en perspective ce weekend

Déjections canines

Osons le dire, les trottoirs calaisiens sont un vrai jeu de piste. Du quartier des Fontinettes au Petit Courgain, le promeneur doit rester extrêmement vigilant et faire attention où il posera son prochain pas.  

Verbalisons les bonnes personnes

Si la peur du gendarme et le montant de l'amende s'élevant à 68 Euros ne fonctionnent pas, c'est parce que la municipalité se trompe encore une fois de cible en verbalisant les maîtres. 

Le vrai responsable de l'état d'insalubrité de nos trottoirs, c'est le chien. C'est lui, le petit malin, qui s'amuse à déposer son forfait en plein dans le passage. Ne soyons pas dupes, ce prétendu "meilleur ami de l'homme" se paye nos têtes, ou plutôt nos chaussures, dès lors qu'il défèque là où nous mettons nos pieds.


Le président de Groland en visite à Calais


Souvenir



Une amitié sincère et un respect mutuel ont depuis longtemps lié les Grolandais et la ville de Calais. Nul doute que cette si formidable entente durera malgré la disparition du président Salengro.

vendredi 6 avril 2018

Natacha Bouchart provoque Francis Peduzzi en duel

“S’il veut obtenir une subvention de la Mairie, il faudra d’abord qu’il ose se battre” a lancé Madame la Maire, passablement énervée, en pleine séance du conseil municipal.

Et c’est suite à cette réunion hebdomadaire, qu’elle a publié un Tweet dans lequel elle provoque le directeur du Channel dans un combat à mains nues. Ce dernier lui aurait répondu, par personnes interposées, qu’il n’avait pas peur mais qu’il avait mieux à faire que de se bagarrer avec la première venue.

La Maire de Calais ne décolère pas


“Moi aussi je peux faire circuler des animaux géants dans Calais !” déclare-t-elle à la presse, faisant allusion au projet de caniche géant mené en collaboration avec François Delarozière.

Elle estime toutefois avoir gagné par forfait, le directeur de la scène nationale de Calais ne s’étant pas présenté à la Citadelle aux aurores comme elle l’avait exhorté.



dimanche 18 février 2018

Nouveau métier à Calais : Esthétichienne

C’est grâce au plan de relance initié par la municipalité que Madame Bellenmiche va très prochainement ouvrir son salon d’esthétique mixte.

De quoi s’agit-il ?

Cette reconversion professionnelle est née, nous explique l’entrepreneuse, de l’analyse de son propre foyer : “J’aime les chiens et je m’occupe de tous leurs soins, onglerie, shampouinage et coupe de poils. Je m’occupe généralement en même temps de la coupe de mon mari, et c’est là que l’idée m’est venue d’ouvrir un salon mixte”.

Le concept

Vous prenez rendez-vous pour votre chien et pour vous-même. Soyez tout de même précis sur le choix de la coupe et surtout à qui elle doit être appliquée (ndlr : la créatrice nous a confié que suite à une erreur de communication, un ami s’est vu donner le sobriquet de Caniche Abricot le temps que la couleur s’estompe). “J’effectue désormais un tri très rigoureux dans mes produits” assure-t-elle.

Ouverture début mars, quartier de les Fontinettes